Isolation par l’extérieur des murs

Innov’ Façade est le spécialiste en gironde de l’activité suivante : isolation par l’extérieur des murs.

Depuis le début de l’année 2011, les biens immobiliers en vente ou en location doivent afficher leur DPE (diagnostique de performance énergétique). Un atout lors de la vente de l’habitation. Sans isolation, un bâtiment est une véritable passoire, souvent perméable aux infiltrations d’air. Grâce une bonne isolation des murs, il est possible d’économiser jusqu’à 30 % de son énergie au quotidien.

Isolation par l’extérieur
Le but de l’isolation par l’extérieur est d’augmenter l’inertie thermique d’un bâtiment en minimisant largement les transferts de chaleur. Pour accroitre cette inertie, on procède à l’installation de matériau isolant sur les parois verticales d’une résidence. L’isolation extérieure ou l’isolation des murs se présentent en différents types. On distingue l’isolation sous vêture, sous formation, et sous bardage. Il existe plusieurs matériaux isolants, en laine minérale, en ouate de cellulose, l’ouate est une énergies renouvelables à base de papier recyclé et en laine de roche. Le roche, la cellulose et le papier recyclé qui sont des matériau sont souvent appelés isolant naturel. Ces dernières sont résistantes à la vermine et également ininflammables.

L’enduit isolant

Cette technique consiste en une seule couche isolante composée par une condensation de béton ou un plaque de plâtre constitué de granulés qui peuvent être des matériaux en polystyrène expansé ou une perlite, un plâtre et d’un liant de type ciment. Si le mur extérieur est très absorbant, dans ce cas, un mortier d’accrochage est préalablement jeté sur celui-ci afin d’assurer une meilleure adhérence entre le support et les formations isolants. Ensuite, la finition isolante est recouverte d’une formation de clôture généralement à base d’un liant hydraulique. Le panneau isolant thermique est constitué d’isolant polystyrène expansé, de panneaux isolants semi-rigides de laine minérale ainsi que de mousse polyuréthane ou de cellulaire. Ces panneaux sont fixés ou collés mécaniquement au support. La mise en œuvre de ce procédé est comme suit. D’abord, la préparation du support. Pour un ancien support recouvert de formation ou de peinture, il faut vérifier leur bonne adhérence vis-à-vis de la maçonnerie et leur compatibilité avec le produit de collage. Les parties qui ne seraient pas fixes doivent être poncées. La surface doit être propre et à l’égard des poussières. L’enduit de finition doit aussi être bien sec. Ensuite, l’installation des panneaux. Les panneaux sont posés à joint serré et alterné. Sur les angles, ces joints sont aussi alternés.

La fixation des panneaux

Pour une isolation maison, les panneaux se fixent soit par collage complet sur le support si celui-ci est lisse et plan. Ainsi, le mortier-colle est appliqué sur l’ensemble des panneau isolant par l’intermédiaire d’une spatule dentelée. Un léger déplacement des panneaux au moment de son application contre le mur permet d’avoir une meilleure adhérence. Soit par collage partiel si le support est inégal soit par fixation mécanique s’il reste une incertitude sur la bonne adhérence entre le mur et le panneau. Dans ce cas, on a recours à des cheville. La pose des enduits se fait par une formation de fond qui est fixer sur l’isolement. Son assemblage peut être semblable à celle du mortier-colle. Durant l’application de la strate de fond, un tissu d’armature y est compris à ça mi — épaisseur. Celle-ci peut être un tissu synthétique, le plus souvent en fibre de verre ou une armature métallique capable d’avoir une résistance à la corrosion. Il est nécessaire de réaliser un recouvrement de bande de 10 cm au moins.

isolation thermique extérieure des murs

comment isoler un mur avec l’ITE ? Comme le crépi séparant, l’ITE est aussi une technique très courante pour les travaux de rénovation ou pour la construction neuve d’une maison individuelle. Le coefficient lambda sur la conductivité thermique joue ici un rôle capital. Elle est la meilleure solution pour rénover votre maison. En effet, avec les nouvelles revendications de performance thermique associées à la RT ou réglementation thermique, l’isolation thermique et l’enduit chaux sont des bonnes méthodes pour les travaux de rénovation. Cette réglementation répond en effet à deux objectifs indispensables en rénovation. Premièrement, concernant la façade, pour la rénovation de façade, grâce à un choix varié de bardage externe et avec une technique de STO qui peuvent permettre une renovation de l’aspect externe de la maison. Par conséquent, à l’occasion d’un ravalement de façade, cette technique permet d’effectuer deux opérations en même temps sur le ravalement, le parement et l’insonorisation. Deuxièmement, améliorer la résistance thermique et phonique en accroissant le confort thermique de la maison et en minimisant consommation d’énergie avec laide. Il existe aussi un système qui permet d’isoler un mur, il s’agit de la double colle.

Ses avantages

À l’aide de la suppression des ponts thermiques de structure, isolation extérieur garantit une haute performance de l’isolement qui permet de gagner jusqu’à trois classes de DPE ou diagnostic de performance énergétique. Cette efficacité énergétique est le premier facteur d’économie dénergie dans une demeure à part l’aide de l’ADEME. Cette agence de l’environnement assure une certification et une prime-énergie sur le domaine de l’environnement et de l’énergie. Il existe également un credit dimpôt transition énergétique pour les travaux qui a pour but de construire une économie sur le plan énergétique Les murs représentent le second poste de la rénovation thermique et rénovation énergétique d’une habitation non isolée après les combles. Cela est environ de 30 %. Sa performance va donc permettre d’effectuer des économies considérables sur les dépenses reliées au chauffage, sans compter la diminution de l’empreinte environnementale due à la diminution des rejets de CO2. Elle préserve également l’espace interne. En effet, elle est une solution de gain de place pour certaines espaces réduite. S’établissant à l’extérieure des pièces, cette technique permet d’améliorer l’espace intérieure en assurant la surface habitable au maximum. D’une autre côté, certains projets d’amélioration d’un logement sont palliés par l’Agence National de L’Habitat ou ANAH.

Système d’isolement

Pour isoler sa maison, l’isolation toiture est une étape qu’il ne faut pas négliger durant les travaux d’amélioration de couverture, car environs 30 % des déperditions énergétiques d’une demeure se font par la toiture. Isoler son revêtement permet de mettre en oeuvre une remarquable charpente, des poutres allies améliorent la surface vivable des altères. En amélioration, isoler par l’extérieur permet de renforcer une insonorisation existante insuffisante. L’insonorisation de maison ossature bois permet d’associer au DTU. Elle laisse également d’atteindre de meilleures ventilation double flux et une excellente valeur d’étanchéité, surtout étanchéité à l’air. Ses atouts interviennent aussi dans la mise en oeuvre en deux 2/3 – 1/3 recommandée pour échapper à tout risque de percement de la membrane. L’ossature bois possède deux systèmes qui permettent la stabilisation et le séchage du taux d’humidité de la maison ossature. Cette humidité peut venir de la vapeur d’eau que le toit contienne. De même, ce système d’ossature peut jouer un rôle de pare pluie ou de pare-vapeur épaisseur. Quant aux travaux disolation des sols en non résidentiel, les sols et les plancher forment un enjeu important en matière d’isolation phonique et d’isolation thermique par l’extérieur (isolation thermique des murs) pour un confort maximal. Les techniques d’isolation intérieure pour le type de sol qui s’adaptent à la majorité des configurations de chantiers en neuf comme en amélioration, avec ou sans chauffage provenant du sol. Pour le bardage extérieur, il est indispensable dans la réalisation des bâtiments neuve à basse consommation tout en limitant les déperditions thermiques. Le bardage bois, est aussi une technique d’isolement thermo- acoustique. Cette isolation acoustique est de doubles couches traditionnelle très convoitées pour un système d’insonorisation traditionnel. La méthode sarking extérieur est également la méthode convenable pour réduire le pont thermique et d’avoir une climatisation agréable qui donne ainsi un accès à des économies. Concernant l’isolation des combles perdus, elle garantie votre confort peu importe la saison. Les combles perdus sont les meilleurs matériaux pour isoler des combles perdus. Une isolation des combles pour isoler des combles engendre aussi un espace vital supplémentaire. Une enveloppe thermique bien performante assure un maximum de confort en hiver comme en été et apporte une importante économie de chauffage.